Le bon, la brute et le truand

D’abord le bon. Un seagate dockstar, avec une debian wheeze.
Le bon parce que c’est le premier que j’ai mis en oeuvre. Il fonctionne correctement, et y met toute sa bonne volonté. Il me fait tourner le démon ssh, répond tout le temps. Il a aussi un serveur apache, et un webmin pour orchestrer tout ça. En hardware, surtout, il a un tellstick, qui permet de commander quelques prises, dont une chacon et quelques casto d’entrée de gamme.

La brute. Le gros NAS synology. On le laisse faire son travail parce que c’est supposé la grosse bête. Bon, en pratique, même si c’est lui qui est en première ligne et qui héberge ce site, il met quand même un peu de temps à répondre. Encore que le délai que vous avez vient surtout de mon upload minable.
Lui, il fait un gros boulot de NAS. DLNA, Samba, réplication bbtsync, serveur apache et mysql. J’en suis assez content, encore que je pensais qu’avec ses belles specs, il me répondrait plus vite que ça. J’ai peut être encore quelques réglages à affiner.

Le truand. Je l’ai acheté avant le synology, et il m’a vexé. Une cubieboard 1, propulsée par un A10, sur laquelle j’ai installé une debian.
Il avait vocation à remplacer le dockstar. Mais voilà, après quelques semaines de service, il a crashé. je lui soupçonne un problème de carte ethernet. En tout cas la debian ne boitait plus. Son android flashé dans sa nand de secours le boitait encore, mais ne permettait pas d’accéder au réseau. Quelques mois plus tard, me voici de retour pour le tester avec une nouvelle install.
La cubian fonctionne correctement. Par contre, toujours pas de réponse du module ethernet.
Qu’à cela ne tienne, je décidai de réutiliser un montage i2c prévu pour un arduino duemillanove, qui me pilotait des relais de puissance. Mais voilà, non seulement la carte réseau ne fonctionne pas, mais en plus, la distrib ne contient pas tous les drivers. En particulier ni les drivers i2c, pour mon pcf8574x, ni les drivers de mon mutule WUSB211 wifi. Fin de la manche. Prochaine étape, me préparer moi-même ma distrib, avec mon noyau, mon set de modules (y compris ces deux drivers), et un lien qui fonctionne pour adresser les apt-gets qui vont bien vers debian.

Une longue histoire en perspective. Je raconterai mes aventures sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *